top of page

Bomare: Investing in the Future of Algeria and Beyond


Ali Boumediene, the CEO of Bomare

(Version en Français plus bas)


We had the opportunity to interview Mr. Ali Boumediene, the CEO of Bomare. He emphasized the importance of international partnerships and growing a local innovation ecosystem.

Bomare is an interesting Algerian company that started as a small operation creating electronic products by hand in 2000 and has since grown into a major player in the microprocessor manufacturing industry. The company's commitment to investing in the future has been a key factor in its success. With a focus on innovation and quality, Bomare has established partnerships with Asian companies and expanded its reach into new markets in Europe and Africa.


Partnership with Asian companies


Bomare's story is one of determination, hard work, and a commitment to investing in the future. The company's partnerships with Japan and China serve as a model for how collaboration can help companies grow and expand into new markets. With an eye on the future, Bomare is set to become one of the leading technology companies in Algeria and beyond.


Mr. Ali Boumediene also discussed how the electronic and home appliance industry has developed from the 90s until today.


"After World War II, the United States was the only country developing electronic technology, and American brands manufactured electronic products at that time. However, Americans began supporting the Japanese after the war and gave them work to manufacture electronic products and export them to the United States. The Japanese began working and eventually surpassed the Americans. Korea followed the same path, and the Americans asked the Japanese to support the Koreans by giving them work. This is how assembly production began in Japan. The Chinese took over in the late 80s and since the 90s, they have practically been the leaders in the field of electronic products with about 90% to 95% market share today."


In this context, Bomare is looking to create a local ecosystem in Algeria.


"We are thinking about how we can produce Printed Circuit Boards (PCBs) with a Chinese partner and see a Chinese company setting up in Algeria at 100%.

But then, we need certain components, so we are looking to support the creation of local companies and see an ecosystem develop. It is important to work in the market, increasing volume while seeking partners to export technology throughout Algeria."


Investing in the Future of Algeria


Companies looking to invest in the future of their countries can learn from Bomare's example. By partnering with local universities and investing in the training of personnel, companies can create a sustainable and thriving ecosystem that supports innovation and growth. With the right partnerships, training, focus on innovation, and quality, companies can help create a better future for all.


Bomare's dedication to investing in the future of Algeria is evident in its investment in the Saad Dahlab University, as well as its training of personnel in automation technology. With over 70% of its population under the age of 30 and nearly 600,000 university graduates, Algeria offers a bright future ahead.


The company is focused on mastering the technology of electronic design and aims to be autonomous in this field before 2030. Additionally, Bomare is exploring opportunities in various fields, such as solar energy and automobiles, and collaborating with young entrepreneurs and innovators to create a thriving technological landscape in Algeria.


Expanding into Africa


Bomare plans to expand its market into African countries such as Senegal and Ivory Coast. However, the company faces logistical challenges due to the lack of direct distribution in those countries. To tackle this issue, Bomare aims to establish local stores to stock the products and distribute them within the Economic Community of West African States (ECOWAS). The company also plans to eventually assemble products on site, starting with simple items like elevators. However, working with universities and startups in these countries is currently not possible due to the high cost of shipping and freight, which can take up to 40-45 days and cost between 3500 to 4500 euros.


Bomare's success is an inspiration to other companies looking to invest in the future of their countries. With a long-term commitment to innovation and growth, companies can not only benefit their businesses but also the people and the country as a whole.




Version en Français

Bomare : Investir dans l'avenir de l'Algérie et au-delà


Nous avons eu l'opportunité d'interviewer M. Ali Boumediene, le PDG de Bomare. Il a souligné l'importance des partenariats internationaux et du développement d'un écosystème d'innovation local.


Bomare est une entreprise algérienne intéressante, entreprise de taille moyenne et d’assemblage de produits électroniques à ses débuts en 2000, elle est depuis devenue un acteur majeur de l'industrie de la fabrication de microprocesseurs. L'engagement de l'entreprise à investir dans l'avenir a été un facteur clé de son succès. Axée sur l'innovation et la qualité, Bomare a établi des partenariats avec des entreprises asiatiques et étendu sa présence sur de nouveaux marchés en Europe et en Afrique.


Partenariat avec des entreprises asiatiques


L'histoire de Bomare est celle de la détermination, du travail acharné et de l'engagement envers l'avenir. Les partenariats de l'entreprise avec le Japon et la Chine servent de modèle pour montrer comment la collaboration peut aider les entreprises à croître et à s'étendre vers de nouveaux marchés. En ayant un regard tourné vers l'avenir, Bomare est en passe de devenir l'une des principales entreprises technologiques en Algérie et au-delà.


M. Ali Boumediene a également discuté de l'évolution de l'industrie électronique et des appareils électroménagers des années 90 à aujourd'hui.


"Après la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis étaient le seul pays à développer la technologie électronique, et les marques américaines fabriquaient des produits électroniques à cette époque. Cependant, les Américains ont commencé à soutenir les Japonais après la guerre et leur ont confié la fabrication de produits électroniques destinés à l'exportation vers les États-Unis. Les Japonais ont commencé à travailler et ont finalement surpassé les Américains. La Corée a suivi le même chemin, et les Américains ont demandé aux Japonais de soutenir les Coréens en leur confiant du travail. C'est ainsi que la production en série a commencé au Japon. Les Chinois ont pris le relais à la fin des années 80 et depuis les années 90, ils sont pratiquement les leaders dans le domaine des produits électroniques, avec environ 90% à 95% de part de marché aujourd'hui."


Dans ce contexte, Bomare cherche à créer un écosystème local en Algérie.

"Nous réfléchissons à la possibilité de produire des cartes de circuits imprimés (PCB) avec un partenaire chinois et de voir une entreprise chinoise s'installer en Algérie à 100 % "


Cependant, nous avons besoin de certains composants, nous cherchons donc à soutenir la création d'entreprises locales et à voir un écosystème se développer. Il est important de travailler sur le marché, d'augmenter le volume tout en recherchant des partenaires pour exporter la technologie dans toute l'Algérie."


Investir en Algérie


Les entreprises souhaitant investir dans l'avenir de leur pays peuvent s'inspirer de l'exemple de Bomare. En partenariat avec les universités locales et en investissant dans la formation du personnel, les entreprises peuvent créer un écosystème durable et prospère qui soutient l'innovation et la croissance. Avec les bons partenariats, la formation, l'accent sur l'innovation et la qualité, les entreprises peuvent contribuer à créer un avenir meilleur pour tous.


L'engagement de Bomare à investir dans l'avenir de l'Algérie se manifeste par son investissement dans l'Université Saad Dahlab ainsi que par sa formation du personnel dans la technologie de l'automatisation. Avec plus de 70 % de sa population âgée de moins de 30 ans et près de 600 000 diplômés universitaires, l'Algérie offre un avenir prometteur.


L'entreprise se concentre sur la maîtrise de la technologie de la conception électronique et vise à devenir autonome dans ce domaine d'ici 2030. De plus, Bomare explore des opportunités dans divers domaines, tels que l'énergie solaire et l'automobile, et collabore avec de jeunes entrepreneurs et innovateurs pour créer un paysage technologique prospère en Algérie.


Expansion en Afrique


Bomare prévoit d'étendre son marché dans des pays africains tels que le Sénégal et la Côte d'Ivoire. Cependant, l'entreprise est confrontée à des défis logistiques en raison de l'absence de distribution directe dans ces pays. Pour résoudre ce problème, Bomare vise à établir des magasins locaux pour stocker les produits et les distribuer au sein de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). L'entreprise prévoit également d'assembler progressivement des produits sur place, en commençant par des articles simples tels que les ascenseurs. Cependant, travailler avec les universités et les start-ups dans ces pays n'est actuellement pas possible en raison du coût élevé de l'expédition et du fret, qui peut prendre jusqu'à 40 à 45 jours et coûter entre 3500 et 4500 euros.


Le succès de Bomare est une source d'inspiration pour d'autres entreprises désireuses d'investir.




Comments


bottom of page